Nous étions 32, ce dimanche matin ensoleillé, à rejoindre Balaruc départ d’une escapade de 14 Km dans le massif de la Gardiole. Nous nous sommes très vite élevés à travers la garrigue pour atteindre le sommet de la Devèze qui offre un panorama somptueux sur le littoral et l’étang de Thau, sur fond des Pyrénées enneigées. L’itinéraire alterne alors piste, sentier escarpé, montées et descentes sans perdre la vue sur Sète, Frontignan, Maguelone, avant de serpenter dans la garrigue odorante pour rejoindre la grotte de la « pierre tintante » ; excavation désormais bouchée, dont la légende dit que pendant les périodes de grande sécheresse, les habitants de Gigean allaient jeter une figurine en plomb dans ce trou, elle avait le pouvoir de faire cesser le fléau. le plomb dans sa chute, faisait tinter la pierre. Le sentier de la pierre nous conduit à l’abbaye St-Félix-de-Monceau, impressionnant vestige, qui nous offre une belle perspective sur l’arrière-pays resplendissant sous le soleil. Après un pique-nique bien agréable dans la pinède, nous avons effectué une descente périlleuse dans la combe de St-Félix, avant de regrimper sur le roc d’Anduze, culminant à 234 m ouvrant un tour d’horizon à 360°. Il était temps d’entamer une longue dégringolade vers les hauts de Balaruc, notre point de départ.Le goûter traditionnel a été bien apprécié, et nous nous somme donnés rendez-vous pour la prochaine sortie prévue le 17 décembre au Pic de Vissous.