27 septembre 2020 Le Rocher des Vierges

Bravant une météo capricieuse, pour cette première randonnée, nous avons emprunté le chemin de St Jacques de Compostelle, au départ de St Jean de la Blaquière, afin de gravir par la face nord, les 525m du Rocher des Vierges.

Au sommet, nous avons jouit d’un panorama à 360° ; vers le sud, la mer avec le Mont St Loup et St Clair ; vers le nord, le spectacle était moins bucolique, d’énormes cumulonimbus étaient accrochés au contrefort des Cévennes en se faisant menaçants.

Un vent froid et violent nous a accompagné durant toute cette escapade, et la pause déjeuner fut plutôt de courte durée.

La suite de notre virée nous a amenés au milieu des ruffes où nous avons pu admirer le canyon du Diable et que nous avons quitté par un chemin plutôt tranquille en côtoyant dolmen et capitelle.

 

Heureusement, notre circuit s’est terminé sans pluie et nous avons pu prendre un pot de l’amitié autour de quelques gâteaux avant de récupérer nos véhicules pour rejoindre nos pénates, tout en respectant les règles sanitaires en cours.


11 octobre 2020 Bois d’Eucalyptus-Roquebrun

Par une belle matinée ensoleillée, mais ventée, nous avons débuté, par le bois d’eucalyptus de Cessenon, une longue randonnée qui nous a amenés par de larges sentiers bordés d’arbousiers et de bruyères, via le Col de la Maurerie sur les hauteurs de Serre de la Barque.

De ce point culminant, nous avons pu admirer Roquebrun se mirant dans les eaux calmes de l’Orb. Cette cité fut l’étape pour notre pause déjeuner, prise à l’abri du vent, Eole avait décidé de nous accompagner de son souffle puissant, nous amenant parfois les larmes des gros nuages accrochés au relief proche.

Nous avons rejoint les véhicules par un sentier à travers vignes et rocailles bordés de panneaux indicateurs nous informant sur les cépages de ce terroir si renommé.

 

Cette journée fatigante mais somme toute bien sympathique, s’est achevée par le pot de l’amitié traditionnel, autour de quelques gâteaux et pâtisseries.